Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 kitchenbazar

kitchenbazar

Ce blog n'est plus mis à jour mais les recettes restent là ! Visitez http://kitchenbazar.eu pour voir les derniers articles & plus de recettes


Un fondant aux pommes

Publié par bazar dans la cuisine sur 19 Octobre 2011, 16:53pm

Catégories : #Recettes

fondant.jpg

 

Tante Lison et tante Rosette avaient en commun de ne pas être mes tantes mais les "amies" de mes grands-pères tous deux veufs. 

Je ne vais pas vous parler de la vie amoureuse de mes grands-pères mais du goût de ces dames pour les salons de thé. Il était d'usage à la fin des années 60 et bien au-delà de se rendre au salon de thé déguster une pâtisserie avec ses amies et connaissances. La multitude d'histoires juives sur le sujet à base de soupirs et de "Oy vey" traduit l'ancrage de cette pause pré-vespérale. C'était au temps lointain où les pâtisseries n'étaient pas des macarons ou des verrines mais de véritables gâteaux. Le temps où Pierre Hermé était encore en Alsace.

Si je les accompagnais parfois contrainte et forcée par ma mère qui trouvait ainsi le moyen de se débarrasser de moi pour une bonne heure, parfois j'y allais avec entrain, gourmande, la promesse d'une douceur moelleuse et crémeuse me rendait conciliante. Parfois l'un de mes grands-pères  était de la partie pour un thé brûlant dégusté à la russe, le sucre en bouche fondant au passage du breuvage. Mon père a longtemps bu son café ainsi.

Les salons de thé qu'elles fréquentaient assidûment étaient déjà surannés, aujourd'hui il n'y a qu'en Allemagne, en Autriche et en Suisse où cette atmosphère particulière et le rite du thé persiste, les élégantes âgées, choisissent la douceur du jour,au comptoir, parfois accompagnée d'un enfant turbulent. La serveuse élégante apporte l'assiette, la fourchette et la serviette et prend la commande de la boisson. La plus assidues de mes tantes était sans nul doute tante Irène, veuve sans enfant, sa sortie au salon de thé "La Tosca" lui permettait de rencontrer amies et connaissances et de déguster une torche aux marrons qu'elle vénérait par-dessus tout.

Hier prise d'une envie aussi incongrue que soudaine j'ai donc décidé de faire ce fondant aux pommes en souvenirs des tantes et des salons de thé de mon enfance.


Ingrédients

  • 4 belles pommes reine de reinettes
  • 100 g de sucre
  • 125 g de farine
  • oeufs
  • 10 cl de crème fleurette 
  • 50 g de beurre
  • 3 cuillères à soupe de lait
  • 1 sachet de levure chimique
  • crème fleurette pour chantilly + sucre glace
  • lekvar

Recette

 

Préchauffez votre four à 180 °

Mélangez dans un saladier tous les ingrédients sauf les pommes pour obtenir une pâte lisse.

Epluchez et tranchez  finement vos pommes.

 IMG-20111019-00602.jpg

Beurrez un plat carré ou rectangulaire mais la forme importe peu. J'utilise un plat en verre parce que je ne me sers plus de revêtement anti adhésif.

Versez la moitié de votre pâte puis les pommes en les enfonçant dans la pâte. Essayez d'en mettre au minimum deux couches et versez le reste de la pâte. Enfournez pour 20 25 mn.

Quand le gâteau a refroidi un peu, démoulez sur une grille puis tranchez en portions.

Servez tiède de préférence avec une crème chantilly maison ou un crème anglaise tiède aussi. Si comme moi vous avez du lekvar décorez l'assiette avec cette pâte de prune non sucrée qui se marie très bien avec le fondant sucré moelleux et crémeux.


 

lekvar

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents